Forum non-officiel, ouvert le mardi 7 juin 2005
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexandre Licata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mar 23 Mar - 22:01

Allez l'AJA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32244
Age : 48
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mar 29 Juin - 8:29

Vu sur lequipe.fr
http://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20100628_231702_fernandez-espere-pour-licata.html

Foot - L1 - AJA
Fernandez espère pour Licata

L'été dernier, Alexandre Licata débarquait à Auxerre avec l'envie d'y confirmer la bonne impression qu'il avait laissée à Monaco, malgré une opération à la cheville en mars 2009. Depuis, l'attaquant auxerrois n'a rejoué que quelques bouts de matches en CFA au printemps dernier, à cause d'une blessure rare (l'algoneurodystrophie) et donc difficile à soigner.

«Il a vécu une saison blanche, et cela a été difficile pour nous mais surtout pour lui», a rappelé Jean Fernandez, l'entraîneur de l'AJA. Licata, qui était présent lundi à la reprise de l'entraînement, a couru en forêt avec le reste de l'effectif. «Je vais bien, je me suis bien reposé pendant les vacances, je suis optimiste», expliquait l'Isérois juste avant le premier footing de la saison. «On va voir comment cela se passe pour lui. C'est un peu un point d'interrogation», a confirmé Fernandez, qui aimerait pouvoir compter sur celui qu'il avait fait venir en Bourgogne il y a un an. - A.B., à Auxerre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr En ligne
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32244
Age : 48
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Lun 26 Juil - 20:18

Vu sur L'équipe :
http://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20100726_171758_licata-ca-me-rend-fou.html


Foot - L1 - Auxerre
Licata : «Ça me rend fou»
La douleur qui handicape Alexandre Licata depuis près de 18 mois est revenue il y a quelques jours. L'Auxerrois essaie de garder le moral.

Opéré de la cheville le 9 mars 2009, Alexandre Licata n'a pas joué avec Auxerre en compétition officielle depuis cette date. La faute à un syndrome rare : l'algoneurodystrophie qui se caractérise par de très fortes sensations de brûlure.

«Alexandre Licata, comment allez-vous ?
Tout allait bien pendant l'été et lors de la reprise. J'avais bien débuté la préparation de la saison. Ma cheville tenait le coup, même lorsque nous faisions des séances intenses physiquement, je suivais le rythme. Mais il y a une semaine la douleur est revenue.

Comment se caractérisent ces douleurs ?
Je ressens comme une sensation de cuisson ou de décharge électrique dès qu'il y a un impact. C'est très violent. Je suis allé consulter un médecin la semaine dernière et j'attends désormais un nouveau traitement. Il devrait arriver dans les prochains jours. J'espère vraiment que cette fois ça va marcher.

Vous tenez le coup moralement ?
Honnêtement, la semaine dernière c'était très difficile. Ça me rend fou ! Mais il faut essayer de garder le moral et continuer à se soigner. Le plus dur, c'est de ne pas savoir quand je vais pouvoir reprendre. Je vis au jour le jour mais ma patience à des limites. Je tenais vraiment à faire cette reprise, je voulais être-là, être prêt.

Vous sentez-vous à l'écart du groupe ?
Non, j'ai quand même une vie de groupe mais c'est vrai que ce n'est pas pareil. Par exemple, je ne vais pas avec eux en déplacement lors des matches. Quand je vois la saison passée et l'aventure extraordinaire que le groupe a vécu, je me dis que c'est rageant. Jean Fernandez et Auxerre m'ont recruté pour jouer et je ne peux pas. C'est vraiment dur. En fin de saison dernière, je ne voulais même plus aller à l'Abbé-Deschamps. Je préférais suivre les matches devant ma télévision qu'être là-bas sans pouvoir aider l'équipe.

Le point positif c'est que cette blessure ne vous contraindra pas à arrêter le football...
C'est vrai. Tous les médecins que j'ai consulté m'ont dit que je rejouerai. Cette douleur va disparaître. Le seul problème, c'est qu'on ne sait pas quand. Comme cette blessure est peu commune et rare, je n'ai aucun point de repère. Aucun joueur n'a eu cela avant moi donc je ne sais pas si cela va durer un an ou 18 mois. Mais ce que je sais, c'est que ma carrière n'est pas finie.»

Propos recueillis par Stéphane DAMIAN-TISSOT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr En ligne
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Lun 26 Juil - 21:02

tu m'as devancé Philippe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi71
CFA2
avatar

Nombre de messages : 1920
Age : 31
Localisation : 71
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Lun 26 Juil - 22:04

Oui j'ai lu ça aussi. Je suis blasé pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mar 27 Juil - 20:05

et que dire de Sym!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Jeu 14 Oct - 12:10

Alexandre Licata reprend espoir - http://www.ledauphine.com/isere-sud/2010/09/21/alexandre-licata-reprend-espoir


Recruté en juin 2009 par l’AJ Auxerre, Alexandre Licata n’a encore disputé aucune rencontre professionnelle avec la formation icaunaise. La faute à ces douleurs à la cheville qu’il traîne depuis un an et demi déjà. Le Grenoblois a ainsi manqué la belle aventure de l’AJA, 3 e de Ligue 1 la saison dernière, et rate une opportunité peut-être unique de disputer la Ligue des champions face à l’AC Milan, le Real Madrid et l’Ajax Amsterdam... “C’est rageant”, admet l’Isérois.

Il a même vu un magnétiseur
En mars 2009, Alexandre Licata, qui jouait alors à Monaco, avait été victime d’une grosse entorse à la cheville dont il avait été opéré, espérant retrouver la compétition six semaines à deux mois plus tard. “Mais les douleurs ont persisté”, précise l’attaquant, atteint d’une algoneurodystrophie (*), pour laquelle il a consulté des dizaines de médecins à travers l’Europe et “même vu un magnétiseur”. Un mal qui se guérit généralement tout seul. Mais progressivement est apparue une douleur très localisée, sans rapport avec “l’algo”.
“Le but n’est pas de rejouer vite, juste de me soigner”

Après une ultime consultation auprès du docteur Jacques Rodineau à Paris, et en collaboration avec le docteur Sonnery-Cottet (qui l’a opéré au printemps 2009), le joueur a ainsi subi un nettoyage de son articulation, vendredi à Lyon.

“Je vais prendre étape par étape, indique Licata, aujourd’hui âgé de 26 ans. Le but n’est pas de rejouer vite, mais juste de me soigner. Je ne me presse pas, ne m’enflamme pas, mais l’échéance de janvier paraît possible pour un retour sur les terrains.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Jeu 14 Oct - 22:34

moi je pense qu'il reviendra très fort. Quand il est arrivé à Louhans, il avait connu aussi une grosse blessure qui l'avait tenu éloigné des terrains de nombreux mois et il est revenu très fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mer 20 Oct - 22:47

allez une bonne nouvelle pour Licata, il pourrait rejouer en réserve à la mi janvier. Source : un supporter de l'aja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Jeu 4 Nov - 22:45

Allez un petit article sur Alex pour faire plaisir à Sym!

Algoneuro quoi ?

03/11/2010 | La Gazette de Côte d'Or n° 222 | Par redaction

Alors que l’AJ Auxerre recevait l’Ajax Amsterdam mercredi soir en Ligue des Champions, son attaquant Alexandre Licata est en rééducation à Saint-Raphaël (Var). L’ancien Monégasque, qui n’a quasiment pas joué depuis mars 2009 souffre d’une algoneurodystrophie à une cheville, une blessure aussi rare que difficile à soigner.


C’EST LE GENRE de coïncidence qui pourrait renforcer le penchant prononcé des sportifs pour la superstition. Depuis le mois de mars 2009, Alexandre Licata (26 ans) a enrichi son vocabulaire d’un mot qui ne s’emploie que dans les salles d’opération et qu’on ne prononce correctement qu’après plusieurs tentatives. L’attaquant d’Auxerre est atteint d’une algoneurodystrophie de la cheville droite. Ou du syndrome de Sudeck, du nom du médecin allemand qui l’a découvert. « Je me suis blessé le 13 mars 2009, lors d’un entraînement alors que je jouais à Monaco. C’était un vendredi… Et j’ai rejoué le 13 mars 2010 avec l’équipe réserve d’Auxerre, en Championnat de France Amateur, contre Ivry. Un an après, jour pour jour… » L’histoire retiendra que cet après-midi d’hiver, sur un terrain annexe du stade Abbé-Deschamps à Auxerre, Licata avait rejoué une trentaine de minutes, le temps pour lui d’inscrire un but sur penalty.
Ce vendredi 13 mars, la Turbie, le centre d’entraînement de l’AS Monaco, coincé entre les collines, s’ouvre discrètement au soleil d’un printemps qui s’annonce. À la veille d’un match face à Toulouse que l’équipe princière remportera (3-2) sans lui, Alexandre Licata écourte sa séance. « Une entorse à la cheville droite. Quelque chose de courant pour un footballeur. Je savais que je serais indisponible quelques semaines, mais on m’avait dit que je pourrais disputer les derniers matches de la saison. J’ai été opéré à Marseille, de cette entorse avec arrachement de deux ligaments externes sur trois. L’opération s’est bien déroulée. Pourtant, quelques jours plus tard, la plaie s’est infectée et je suis retourné au bloc opératoire. » Il en ressortira rapidement, et très vite, cette douleur sournoise est escortée d’une sensation de chaleur à la cheville. « Et, plus étonnant encore, elle transpirait ! Je ne le savais pas encore, mais l’algoneurodystrophie était là. » Elle ne le quittera plus. Trois mois après sa blessure, la gêne persiste, alors qu’Auxerre vient de le convaincre d’abandonner Monaco et ses délices. « Je ne voulais pas manquer la reprise dans mon nouveau club. On avait identifié le mal, sans savoir combien de temps cela durerait. Jean Fernandez, l’entraîneur d’Auxerre a bien sûr été mis au courant, ainsi que le staff médical, qui était confiant, puisqu’il avait donné son feu vert pour que je signe mon contrat. »

« C’est simple, j’ai à peu près tout essayé »
Licata est mal tombé : l’algoneurodystophie, cette complication post-opératoire mal connue ne concerne en moyenne qu’un patient sur cinq. Elle ne touche que les articulations et son origine reste floue, même si des facteurs neurologiques, vasculaires et simplement nerveux sont avancés. « J’ai entendu dire que cela se manifestait surtout chez les patients anxieux. Cela a même été écrit pour mon cas personnel ! Mais moi, je ne suis pas quelqu’un d’anxieux, ni de stressé. Mon seul problème, c’est que je ne suis pas assez sur le terrain à cause de cette blessure. » Alors, Licata, au repos forcé et en tête-à-tête avec ses interrogations tente de comprendre. Les médecins qu’il consulte lui répètent que la douleur peut disparaître comme elle est venue. Et qu’il n’existe aucun traitement curatif réellement efficace. « C’est simple, j’ai à peu près tout essayé », poursuit l’attaquant auxerrois, en détaillant par le menu les bains écossais (chaud et froid), les séances chez le kiné ou l’ostéopathe. Les visites chez les spécialistes à Lyon, Besançon, Paris et même Munich, où le professeur Müller-Wohlfart, le médecin du Bayern, qui lui a fait subir sans réels résultats des séances de kiné avec infiltrations. « Parfois, j’ai tenté de reprendre la course, malgré la douleur. Il m’arrivait de pouvoir courir pendant un mois et après j’étais obligé de tout arrêter. » Une douleur vive, presque insupportable, localisée près de la malléole interne, mélange de résonnances et de vibrations « qui remontent dans le tibia », se souvient le joueur, qui dispute son premier match avec l’équipe réserve « et en le finissant sur la pointe des pieds, parce que les impacts étaient trop douloureux. »

Des dernières nouvelles plutôt rassurantes
La gêne, latente à défaut d’être permanente, se rappelle à lui dès le réveil, pendant cinq ou dix minutes qui lui semblent interminables. « Le temps que tout se mette en place… C’était pénible. » Et Licata continue de chercher un remède capable d’atténuer des douleurs persistantes. Les magnétiseurs et autres acuponcteurs reçoivent également sa visite, avec l’aval des médecins de l’AJ Auxerre. « Je m’étais fixé une ligne de conduite. Je ne voulais pas écouter tout le monde. Mais on se pose beaucoup de questions, y compris sur la suite de ma carrière. Il m’est arrivé de péter les plombs, de tout vouloir arrêter, car j’avais l’impression de ne pas avancer», explique l’attaquant auxerrois. « Je me suis renseigné pour savoir si d’autres sportifs de haut niveau avaient souffert du même mal. J’avais gardé le contact avec le staff médical de Monaco, qui m’a conseillé de faire des infiltrations. Sans résultat… Je me suis aussi retrouvé dans des caissons à moins 110° à l’INSEP. Cela dure trois minutes à chaque fois, mais c’est violent ! « Les ondes de choc pratiquées à Lyon parviennent à peine à le soulager. «Quand j’ai rejoué le 13 mars avec l’équipe réserve d’Auxerre, j’avais encore un peu mal, mais je me suis accroché pour tenir une demi-heure.… »
Jean Fernandez, qui suit avec attention l’évolution de la pathologie de son joueur ne délaisse pas l’aspect moral et le convoque fin mars dans l’effectif professionnel pour une demi-finale de Coupe de France face au Paris SG. Licata ne bougera pas du banc de touche, mais il savoure cette présence sur la feuille de match. « J’ai apprécié ce geste. Cela prouvait que je n’étais pas exclu, que l’entraîneur comptait toujours sur moi. » En mai, l’ancien Monégasque est parti se reposer chez lui à Grenoble, puis en Turquie et en Egypte. Fin juin, il a repris l’entraînement avec le groupe professionnel, plein d’enthousiasme. « Je me sens mieux, je n’ai presque plus mal», affirmait-il alors. Jean Fernandez expliquait qu’il serait « attentif à l’évolution de la santé du joueur. J’espère qu’il pourra rapidement rejouer, car c’est vraiment un bon joueur. Mais il ne faut pas qu’il se précipite, même si je comprends son envie de revenir rapidement.» Depuis, la douleur est revenue et Licata ne s’est plus entraîné. Opéré d’un œdème osseux en septembre, il se rééduque à Saint-Raphaël, en compagnie de son coéquipier Anthony Le Tallec. Lui, rejouera en décembre. Pour Licata, même si les dernières nouvelles incitent plutôt à l’optimisme, plus personne n’ose parier sur la date d’un éventuel retour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Ven 5 Nov - 1:08

Merci pour l'article steph !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mer 22 Déc - 19:42

pas de nouvelles d'Alex mais quelque chose me dit qu'il pourrait bien être prêté au mercato!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi71
CFA2
avatar

Nombre de messages : 1920
Age : 31
Localisation : 71
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mer 7 Sep - 12:48

Source : lequipe.fr

Foot - L1 - AJA
Licata va «prendre du recul»

Blessé et absent des terrains depuis plus de deux ans, Alexandre Licata (27 ans), l'attaquant de l'AJ Auxerre, «compte prendre du recul avec la pratique sportive», a confié mardi Gérard Bourgoin, le président bourguignon. Arrivé libre de Monaco il y a deux ans, il n'a jamais porté les couleurs auxerroises avec l'équipe première. Gravement touché à la cheville, il a par la suite contracté une algoneurodystrophie, qu'il n'est, jusqu'à maintenant, pas parvenu à soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Jeu 1 Déc - 16:32

Retraite pour Licata ?

http://www.lefigaro.fr/football-ligue-1-et-2/2011/09/07/02013-20110907ARTSPO00434-retraite-pour-licata.php


Alexandre Licata n'es pas sûr de pouvoir rejouer un jour

Absent des terrains depuis deux ans et demi en raison d'une grave blessure à une cheville, Alexandre Licata «compte prendre du recul avec la pratique sportive», selon Gérard Bourgoin, son président à Auxerre.

Alexandre Licata refoulera-t-il un jour une pelouse de Ligue 1 ? La question, souvent posée depuis deux ans et demi, revient avec un peu plus d'acuité depuis mardi et les paroles de Gérard Bourgoin dans L'Equipe. Le président de l'AJA a en effet indiqué qu'Alexandre Licata, arrivé en Bourgogne en 2009 mais qui n'a jamais porté le maillot auxerrois, «compte prendre du recul avec la pratique sportive.» S'il ne prononce pas le mot retraite, il y a tout de même peu d'espoirs de revoir l'ancien Monégasque en professionnels. Arrivé libre de Monaco, le natif de Grenoble, opéré d'une cheville en mars 2009, n'a en effet jamais joué avec l'AJA. Après l'intervention chirurgicale, il a en effet contracté une algoneurodystrophie, un syndrome douloureux caractérisé notamment par des sensations de cuisson touchant des articulations, dont il n'a toujours pas guéri.

Rejouera-t-il un jour ?
«Tous les médecins que j'ai consulté m'ont dit que je rejouerai. Cette douleur va disparaître. Le seul problème, c'est qu'on ne sait pas quand. Comme cette blessure est peu commune et rare, je n'ai aucun point de repère. Aucun joueur n'a eu cela avant moi donc je ne sais pas si cela va durer un an ou 18 mois. Mais ce que je sais, c'est que ma carrière n'est pas finie», expliquait-il encore plein d'espoirs l'an dernier. Mais après une première saison blanche à Auxerre, Licata (27 ans) n'a toujours pas retrouvé ses moyens physiques et n'a pas joué la moindre minute l'an dernier non plus. Son dernier match en pros remonte donc à plus de deux ans et demi et, malgré un tour d'Europe des spécialistes de l'algoneurodystrophie, il souffre toujours de sa cheville. Et n'a aucune garantie de guérir un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi71
CFA2
avatar

Nombre de messages : 1920
Age : 31
Localisation : 71
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Ven 1 Juin - 12:05

Source lequipe.fr


Le 01/06/2012 à 10:52:00
Foot - Ligue 1 : Licata confirme sa retraite

A seulement 28 ans, Alexandre Licata a été contraint de prendre sa retraite en raison d'une très grave blessure à la cheville droite aggravée par un algoneurodystrophie. «Je ne suis même pas allé voir les joueurs pour leur dire que j'arrêtais ma carrière, explique-t-il dans un long entretien publié dans France Football de ce vendredi. (...) J'ai pris beaucoup de recul par rapport au foot depuis six mois parce que ça m'a vraiment fait mal d'arrêter. Au moins, j'y aurais goûté... Je me projette vers l'avant.» Blessé depuis le 9 mars 2009 et une frappe contrée de Serge Gakpé, il n'a jamais pu reprendre le football, même à Auxerre qui avait cru qu'il pourrait s'en sortir. Opéré à trois reprises, l'ancien espoir de Grenoble, Lille ou encore Louhans-Cuiseaux raccroche donc mais compte bien rester dans le milieu du football : «Devenir recruteur, entraîner des jeunes ou aider à s'installer les joueurs qui arrivent dans les clubs, ça m'intéresse.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32244
Age : 48
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Ven 1 Juin - 13:53

Il y a une double page sur Alexandre dans le France Football d'aujourd'hui.

D'ailleurs, c'est dit dans l'article de l'Equipe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr En ligne
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32244
Age : 48
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Lun 11 Juin - 6:58

Extrait du Journal de Saône et Loire, édition du lundi 11 juin
http://www.lejsl.com/bresse/2012/06/11/alexandre-licata-destin-oppose

Louhans Magazine Allou Diarra
Alexandre Licata, destin opposé...

En 18 mois passés avec Louhans-Cuiseaux, Alexandre Licata a séduit. Pas étonnant qu’il ait tapé dans l’œil de Jean-Luc Ettori, qui réalisait avec les dirigeants du moment le transfert record de l’histoire du club bressan : 850 000 €. Lui aussi voyait s’ouvrir les portes d’une carrière prometteuse. À Monaco, sous la férule de Ricardo, il enflammait l’attaque. Et puis, le couac ! Une très mauvaise entorse de la cheville le 9 mars 2009 a précipité aujourd’hui une retraite anticipée, qu’il vient d’annoncer à 28 ans, au sortir d’une saison blanche à Auxerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr En ligne
Doudou
CFA
avatar

Nombre de messages : 2581
Age : 17
Localisation : ...
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Ven 15 Juin - 10:07

Quelle tristesse ! J'aurais vraiment été curieux de savoir jusqu'où il aurait été. Un bon joueur de L1 ou aurait-il passé le cap supérieur ?
Le souvenir que je garde de lui, c'est celui d'un joueur qui faisait tout mieux et plus vite que les autres. Le mec avait clairement rien à faire en CFA et National.
Bonne chance à lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Ven 15 Juin - 12:11

Oui ça fait mal au coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Lun 27 Aoû - 13:40

Il y a une dizaine de jours, Kévin Diaz, milieu de terrain de terrain de l'AS Monaco, est allé fêter son anniversaire avec un ancien Monégasque, Alexandre Licata, en boîte de nuit du côté de Cannes.

Jusque là rien de très original, sauf que, comme l'indique Nice-Matin, les deux hommes ont été passés à tabac par les vigiles du night club. Un simple coup de porte dans le véhicule d'à côté, sur le parking privé de la boîte de nuit, aurait dégénéré. Une enquête a été ouverte pour connaître le pourquoi du comment. En attendant, Diaz et Licata sont repartis le visage en sang, tuméfié, le premier cité avec un traumatisme facial, aussi. Drôle de vingt-quatrième anniversaire pour Kévin Diaz!


http://www.foot-national.com/foot-monaco-kevin-diaz-passe-a-tabac-a-cannes-37952.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sym71
National
avatar

Nombre de messages : 4867
Age : 32
Localisation : Mâconnais
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Alexandre Licata   Mar 3 Nov - 0:05

Ces carrières brisées à la seconde

ENQUETE365 Le 02/11/2015 - Rémi FARGE
http://www.football365.fr/france/ligue-1/ces-carrieres-brisees-a-seconde-1281620.shtml

Ils s'appellent Julien Quercia, Alexandre Licata ou encore Luca Veronese. Jeunes footballeurs professionnels, ils ont dû revoir leurs plans et stopper leurs carrières suite à de graves blessures. En quête d'un nouvel équilibre, ils nous racontent cette épreuve de la vie.

Beausoleil, à côté de Monaco. C’est ici que nous avons retrouvé la trace d’Alexandre Licata. L’histoire d’un homme devenu gérant de pizzéria après avoir été l’un des attaquants les plus prometteurs de la Ligue 1. Aujourd'hui âgé de 31 ans, l’ancien buteur de Monaco et Auxerre a mis un terme à sa carrière depuis plus de trois ans. L’issue douloureuse de trois autres années de galère (aucun match joué avec l’AJA entre 2009 et 2012) à tenter de guérir une simple entorse de la cheville devenue un enfer. « Un surlendemain de match à Nice, je contre une frappe à l’entraînement. Ma cheville tourne et quand je repose le pied pour prendre appui, tout a craqué, raconte sans gêne Licata. J’ai tout de suite compris que c’était très grave. Ils ont dû couper la chaussette et la chaussure pour me l’enlever. » Les soins et les consultations s’enchaînent. En trois ans, l’attaquant rencontre des spécialistes. Des charlatans, aussi. Tous lui tiennent le même discours : son cas est rare, inexplicable presque, et la malchance est pour beaucoup dans son incapacité à guérir. « Une entorse, tout le monde s’en remet normalement », répète-t-il encore aujourd’hui, comme pour mieux s’en convaincre.

Quercia : « Sur le coup, je comprends tout de suite »

« A la maison, tu ne parles pas, tu es ailleurs, tu ne penses qu’à ça. Tu as espoir d’aller sur le terrain sans douleur et ça revient. Je me suis renfermé sur moi-même. Le couple en prend un petit peu un coup forcément… » Alors un jour, il a fallu prendre une décision. Contacté par son club de l’AJ Auxerre pour clarifier sa situation, Alexandre Licata décide, en juin 2012, de mettre un terme à sa carrière. Il n’a que 28 ans. Ce calvaire, Julien Quercia l’a connu lui aussi. Au début de la saison 2011-12, alors qu’il vient seulement de signer à Lorient et qu’il effectue un été convaincant avec notamment un but contre le PSG lors de la première journée, l’ancien Sochalien est victime d’une agression d’Abdoulaye Meïté, défenseur de Dijon. Bilan : fracture bi-malléolaire de la cheville gauche. « Sur le coup, je comprends tout de suite que ça va être grave car je sais à quoi m’attendre. J’avais déjà eu une grosse blessure avant celle-là. Mais je ne m’attendais pas à ce que ça engendre une autre blessure derrière qui allait m’emmener à la fin de ma carrière (ndlr : une fracture de fatigue) », explique celui qui a côtoyé Gourcuff, Ben Arfa, Lloris et Matuidi dans les catégories jeunes en équipe en France.

Veronese freiné par une maladie de naissance

Quatre ans après, alors qu’il vient de subir une greffe osseuse en mai dernier pour tenter d’enfin soigner son pied, la plaie ne s’est pas refermée. « Meïté ? Oui, je lui en veux. C’est très dur de devoir arrêter son métier après une blessure. Donc oui, je lui en veux parce qu’aujourd’hui, je ne peux plus vivre de ma passion », confesse Quercia. Lui aussi est passé par des périodes très difficiles. Et là encore, le même discours de souffrance d’un homme déchiré entre la solitude et le soutien sans faille de sa famille. En janvier 2015, ce sont finalement les médecins qui ont mis un terme à la carrière de l’attaquant de Lorient. Déclaré inapte, Julien Quercia a été contraint de faire une croix sur sa vie de footballeur professionnel. « Je m’y attendais parce que je voyais que j’avais toujours des douleurs. Sur le coup, c’est un sentiment d’abattement, de frustration, de colère et de tristesse. » La saison dernière, un autre joueur de Ligue 1 a dû se résoudre à mettre fin à sa carrière à seulement 24 ans. Luca Veronese, ancien gardien de Nice et Amiens, a dit stop en juillet, handicapé par une maladie de naissance qui a fragilisé sa colonne vertébrale.

Licata : « A chaque journée de championnat, j’allais marcher »

Alexandre Licata a beau répéter qu’il est passé à autre chose, trois années n’ont pas suffi à chasser les fantômes de son passé de footballeur. La guérison, mentale cette fois, commence seulement à porter ses fruits. « Pendant deux ans, c’était impossible de voir un match de foot à la télé. A chaque journée de championnat, je sortais de chez moi et j’allais marcher. Aujourd’hui, je ne vais toujours pas au stade. Si je dois y retourner un jour, ça sera pour aller voir mon fils. » Des années de sacrifice, à vivre loin de ses proches, à grandir dans un centre de formation où la concurrence est exacerbée à son maximum, pour au final une si courte carrière. A se demander si tout ça vaut le coup. D’autant qu’Alexandre Licata commençait tout juste à percer, après une saison 2008-09 pleine d’espoirs. « Tu te rends compte que ça commence à payer, tu joues, tu marques, tu flambes, les gens commencent à parler de toi, tu ne réalises pas trop… Mais jamais de la vie je n’aurais pensé que le foot s’arrêterait sur cette entorse », répète l’ancien Monégasque. Pourtant, contrairement Julien Quercia, impossible d’exprimer un quelconque regret. « On me propose de faire la même carrière en goûtant de nouveau à la Ligue 1, je signe directement. Même si ça a été court, j’y suis arrivé. J’ai zéro regret parce que c’est un rêve de gosse. C’était magnifique », sourit Licata. « J’ai fait dix ans en Ligue 1, avec quatre ou cinq années en étant blessé, observe de son côté Quercia. Le reste du temps, j’ai gagné une Coupe de France (ndlr : avec Sochaux en 2007), j’ai joué la Ligue des Champions (ndlr : avec Auxerre en 2010) dans les plus beaux stades du monde, j’ai joué contre les meilleures équipes du monde. Ce fut une carrière courte mais j’ai vécu beaucoup de choses. »

Magasinier à la boutique de l’AJ Auxerre

Côté reconversion, l’ancien lutin de Sochaux, Auxerre et Lorient continue de croire à un retour sur les terrains. A n’importe quel niveau. Le résultat de sa greffe osseuse lui donnera davantage de visibilité dans les prochaines semaines. Et Quercia possède toujours ses diplômes d’entraîneur jusqu’au DES (Diplôme d’Etat supérieur). « J’ai assuré ma vie. Financièrement, je n’ai pas de problèmes, je ne suis pas obligé de retravailler spécialement, glisse-t-il avec honnêteté. Quand tu fais une carrière de huit ou dix ans en Ligue 1, si tu ne fais pas n’importe quoi, si tu ne vis pas au-dessus de tes moyens, tu assures ta vie. » Alexandre Licata, lui, a décidé de changer d’environnement. Avec son frère, pizzaiolo de formation, il vient de lancer une affaire à Beausoleil. « On a ouvert une pizzeria, on fait de la livraison, à emporter ou sur place. » Loin d’un milieu du foot qui n’a pas forcément voulu de lui après sa carrière… A Auxerre, pour satisfaire à l’obligation de reconversion stipulée dans son contrat, c’est un poste de magasinier dans la boutique du club bourguignon qui lui a été proposé ! L’ancien attaquant monégasque n’exclut pas un retour au football, un jour. Ou alors pour accompagner son fils, « qui n’est pas mauvais. » Car la famille, c’est aussi devenu la priorité d’Alexandre Licata. Le pilier le plus solide de ce nouvel équilibre qu’il a fallu repenser. « J’ai beaucoup relativisé. Avoir des belles voitures, avoir la belle vie, c’est bien. Mais une vie simple, c’est bien aussi, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Licata   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Licata
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum non-officiel de Louhans-Cuiseaux  :: LOUHANS-CUISEAUX - l'histoire :: Ils ont joué au club-
Sauter vers: