Forum non-officiel, ouvert le mardi 7 juin 2005
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La guerre au Mali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32248
Age : 48
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: La guerre au Mali   Lun 21 Jan - 8:25

Extrait du Journal de Saône et Loire, édition du lundi 21 janvier
http://www.lejsl.com/bresse/2013/01/21/l-image-du-mali-ternie


Témoignages. Deux footballeurs installés en Bresse. « L’image du Mali ternie »


S’ils sont tous les deux Français, Aboubakar Konté et Mahamadou Diarra ont encore beaucoup de membres de leurs familles qui vivent au Mali. Photo M.A.

Aboubakar Konté et Mahamadou Diarra, footballeurs à Louhans, sont d’origine malienne. Ils suivent de près la guerre qui touche leur pays de cœur.

J’ai peur que les gens généralisent, alors que c’est juste une petite minorité de Djihadistes armés qui ont provoqué la guerre. Ils viennent ternir l’image du Mali, qui est un pays chaleureux et accueillant. » Quand il regarde la situation dans son pays d’origine, Aboubakar Konté a mal au cœur. Joueur pour Louhans-Cuiseaux, il est né en France mais conserve de nombreuses attaches avec son pays d’origine. « Mes parents sont à Bamako, ça va ils ne sont pas touchés. La situation était floue, ils avaient peur d’être envahis, et comme tout le monde, ils ont été soulagés par l’arrivée des militaires français. »

Comme souvent dans ce genre de guerre, les habitants qui sont près du conflit ne sont pas forcément les mieux informés. « C’est difficile de savoir ce qui se passe. Dans les villages, le réseau de téléphones ne marche pas trop. Ma mère m’appelle souvent au téléphone pour me dire que tout va bien, et elle me demande des nouvelles. »
« Attention aux amalgames »

Ce qui est sûr, c’est que la majorité des Maliens ne portent pas les combattants venus du nord dans leur cœur. « Mes parents sont musulmans, mais ils sont contre les idées des Djihadistes. Il ne faut pas faire d’amalgame. Parmi les Djihadistes, il y a certainement des Maliens qui ont été influencés, mais il y a aussi beaucoup de combattants venus du Maghreb. Les Maliens ne veulent rien avoir à faire avec eux, ils en ont peur. »

Mahamadou Diarra, venu lui aussi à Louhans pour jouer au foot, est dans la même situation. « Mes oncles et tantes et ma grand-mère vivent à Bamako ou dans la province de Kayes, ils ne sont pas touchés par le conflit pour le moment. Ils ont été soulagés de l’arrivée de l’armée française. »

Une chose est sûre, la guerre n’empêchera pas les deux jeunes footballeurs de retourner au Mali. « En espérant que la situation soit plus calme », avoue Aboubakar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr
steph71
National
avatar

Nombre de messages : 4849
Age : 43
Localisation : Chassagne Montrachet
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: La guerre au Mali   Mar 22 Jan - 22:03

Pour info, le coach du Mali n'est autre que Patrice Carteron l'ancien mentor du Dijon Football club avec pour adjoints les anciens troyens Jérome Monier, Zac Alaoui et Fabrice Buatois l'ancien préparateur physique de Dijon en L1. (le même staff qu'au DFCO en L1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivierultrasgueugnon
1ère division de District


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: La guerre au Mali   Mer 23 Jan - 1:13

Zac Alaoui a été aussi entraineur des gardiens a gueugnon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ug02.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre au Mali   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre au Mali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum non-officiel de Louhans-Cuiseaux  :: LOUHANS-CUISEAUX - le club :: Infos club-
Sauter vers: