Forum non-officiel, ouvert le mardi 7 juin 2005
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HEDNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gabelou
Honneur


Nombre de messages : 1473
Age : 49
Localisation : montceau les mines
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: HEDNA   Jeu 17 Juil - 19:16

FOOTBALL
Stan Hedna, globe-trotter du ballon rond

Malgré un emploi du temps chargé, Stan Hedna trouve toujours un moment pour retrouver ses proches et ses amis à Mâcon. Entre deux avions, il est venu cette fin de semaine partager un moment avec sa fille Lisa-Lou et Michèle Loisy, la maman de cette dernière, ici à ses côtés. Photo F. R.
Malgré un emploi du temps chargé, Stan Hedna trouve toujours un moment pour retrouver ses proches et ses amis à Mâcon. Entre deux avions, il est venu cette fin de semaine partager un moment avec sa fille Lisa-Lou et Michèle Loisy, la maman de cette dernière, ici à ses côtés. Photo F. R.
De passage à Mâcon en milieu de semaine pour retrouver sa fille, ses proches et ses amis, Stan Hedna nous a accordé un peu de son temps dans un agenda pourtant surchargé.




C’est à Rouen, sa ville natale, que Stan Hedna a débuté sa carrière de footballeur professionnel, avant de filer à Thonon en deuxième division, puis à l’Étoile Carouge en Suisse où il a évolué au poste de défenseur central pendant cinq saisons. Au terme d’une belle carrière de joueur, le Mâconnais d’adoption a pris la direction de Louhans, pour prendre en main le centre de formation. Directeur de 1995 à 2000, il a eu sous ses ordres quelques belles « pépites » du football français… comme Alou Diarra ou Fabrice Pancrate, pour ne citer qu’eux. Le temps pour lui de passer ses diplômes d’entraîneur, et il décide en 2000 de franchir un nouveau pallier en allant tenter l’expérience dans son nouveau costume de coach de l’autre côté de la Méditerranée, en Tunisie.

Première expérience d’entraîneur à Tunis

Après 6 mois à la tête de la formation de Djerba, on lui propose le banc de la très réputée formation de l’Espérance de Tunis. Il y reste jusqu’en 2002, année où le Qatar lui fait les yeux doux au point de lui proposer de devenir entraîneur national des U20. Réflexion faite, Stan Hedna donne suite et il découvre, pendant six ans, un nouvel univers, une autre culture et une autre approche du ballon rond. « Cette expérience, j’en garde un excellent souvenir, surtout que j’ai fait partie de la première génération des entraîneurs français, avec le regretté Bruno Metsu, Christian Gourcuff ou encore Alex Dupont, à avoir tenté l’expérience au Qatar », se plaît à dire Stan Hedna. Une fois la parenthèse qatarienne fermée en 2008, Stan Hedna se pose, retrouve le cocon familial à Mâcon et donne énormément de son temps à sa charmante jeune fille, Lisa-Lou.

Recruteur pour Monaco

Mais très vite, la passion reprend le dessus et c’est sur le rocher qu’une nouvelle aventure prend forme en 2010. Alors pensionnaire de ligue 2, l’AS Monaco lui fait des appels du pied pour occuper le poste de recruteur à l’international. Fort d’un carnet d’adresse bien garni et d’un réseau qu’il s’est construit au fil de ses nombreux voyages, Stan Hedna accepte ce nouveau challenge. Sans rentrer dans la confidence, on sait qu’il est à l’origine de la venue de certaines têtes d’affiches du groupe qui a terminé vice-champion de France. Des destinations comme l’Europe, l’Afrique ou encore l’Amérique du sud font désormais partie de son quotidien. « Sur un an, je passe près de 200 nuits à l’hôtel », explique celui qui est allé superviser le Mâconnais Antoine Griezmann en fin de saison dernière. Depuis, on sait que l’AS Monaco, à l’image d’autres grosses écuries de l’échiquier européen, est entré en contact « avec un bon joueur », souligne le recruteur.

« Ma volonté, devenir directeur sportif »

Avant de retrouver les réalités du terrain après quelques jours de vacances, Stan Hedna va suivre dimanche avec grand intérêt la finale de la Coupe du Monde. « Depuis le début, j’ai fait de l’Allemagne le grand favori de la compétition. Je pense que l’équipe ira au bout de ses rêves. Le football allemand reste pour moi un modèle du genre. Tant par ses infrastructures, son public que sa façon de jouer. »

À notre dernière question, savoir de quoi pourrait être fait demain dans sa vie, Stan Hedna nous répond du tac au tac : « Devenir directeur sportif. » C’est clair, net et précis.

Source: JSL 71
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HEDNA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum non-officiel de Louhans-Cuiseaux  :: LOUHANS-CUISEAUX - l'histoire :: Ils ont joué au club-
Sauter vers: