Forum non-officiel, ouvert le mardi 7 juin 2005
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le coup de coeur 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 32668
Age : 49
Localisation : Village plein de vignes
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Le coup de coeur 2014   Jeu 25 Déc - 9:28

Extrait du Journal de Saône et Loire, édition du jeudi 25 décembre
http://www.lejsl.com/sport-local/2014/12/25/poteau-puis-but-de-felix-nebot

Football. Coup de cœur 2014. - Retour sur un match sensationnel de la saison. Poteau puis but de Félix Nebot


Félix Nebot court à toute vitesse, en tapant dans la main de Maxime Tarasconi, après son égalisation contre Bourges, le 12 avril 2014. Photo d’archives Philippe Monperrus.

Combien de matches de football se sont-ils déroulés sur les pelouses de Saône-et-Loire, lors de la saison 2013-2014 ? Il faudrait compter. Et honnêtement, ça prendrait beaucoup trop de temps, pour un intérêt final très faible.

En revanche, il est quasiment certain qu’on compterait sur les doigts d’une main, les rencontres présentant un scénario aussi incroyable que ce Louhans-Cuiseaux-Bourges du 12 avril 2014. « En 15 ans de coaching, je ne me rappelle pas avoir connu un match si fantastique » s’enthousiasme Jean Acédo, l’ancien entraîneur de Louhans-Cuiseaux, toujours à la recherche d’un club aujourd’hui. « Personnellement, c’était la première fois que je vivais de telles émotions » enchaîne Gaëtan Seble, d’abord héros malheureux, puis porté aux nues par tout un stade pour son but victorieux. Celui de l’espoir de la fin de saison. Rappel des faits.

En ce samedi printanier, Louhans-Cuiseaux a la tête dans le sac. Avant-dernier au classement, les Bressans sont dos au mur, eux qui n’ont plus gagné depuis le 21 décembre 2013. Malheureusement, la venue de Bourges au stade de Bram n’annonce rien de bon, le club du Centre étant encore en course pour la montée. Une montée qu’il voit se rapprocher après l’ouverture du score de Touré en première période.
Poteau puis but de Félix Nebot

À cet instant, Louhans-Cuiseaux a un pied en DH. Presque deux, quand la tentative du Berruyer Gbane touche le poteau d’Antoine Garcia. Un signe du destin. « On s’est dit qu’on était encore en vie, raconte Acédo. À 2-0, c’était terminé, plié. »

Louhans-Cuiseaux égalise quelques instants plus tard sur un but chanceux de Félix Nebot. Le stade de Bram se prend alors à croire au miracle. Encore plus quand Gaëtan Seble obtient un penalty à la toute dernière minute. « Je pensais que j’allais marquer mais je ne l’ai pas bien tiré » assure l’attaquant, aujourd’hui au FC Montceau. Sa frappe, un peu molle, est détournée par Khacime. Les 953 spectateurs sont abasourdis, consternés par ce scénario décevant.

Il ne reste qu’une poignée de secondes et les Bressans repartent à l’attaque. Sur un dernier coup franc, Thierry Makengo dévie le ballon de la tête pour Gaëtan Seble qui trouve la faille. « Il glisse mais il parvient à mettre la balle au fond. À quoi, ça tient le foot franchement ? » se demande encore Acédo.

Ce but changera ensuite la physionomie de la fin de saison louhannaise. Le LCFC-n’est pas mort. Bien au contraire, il respire à pleins poumons. Comme jamais cette saison. « Gagner dans ces conditions nous a forcément apporté beaucoup de confiance, confie l’ancien coach. On s’impose ensuite contre Feurs (4-1), au Puy (0-1) et contre Auxerre B (2-1). » Trois victoires consécutives qui scellent définitivement le maintien de son équipe.
Que se serait-il passé ?

Huit mois après les faits, les acteurs de ce match sont convaincus que ce succès contre Bourges a offert l’élan indispensable au maintien. Acédo avance même l’idée d’une équipe révoltée, surpassée, transcendée. « Il s’est passé quelque chose, c’est évident. Dans le vestiaire, avec Pierre-Louis Murtin (Ndlr : son adjoint), on a vu des regards qui nous ont confortés dans l’idée qu’on s’en sortirait. Ce match contre Bourges c’est un moment intense. Je connais beaucoup de personnes qui auraient saboté le truc mais nous, nous avions à cœur de rester en CFA2. Ce match a déclenché notre maintien. »

Gaëtan Seble en est lui aussi persuadé. Cette victoire obtenue sur le gong final a offert un supplément d’âme au club. Plus rien ne pouvait, en effet, arriver à une formation s’échappant des flammes de l’enfer. « Quand je rate le penalty, j’étais seul, perdu. Je suis finalement resté dans le match et j’ai marqué. Ensuite, j’ai revu les images sur internet et j’ai rigolé car je fais tomber Félix Nebot pour célébrer mon but. Mais si on ne gagne pas ce match, on ne se maintient pas » affirme Seble avec certitude.

Une défaite aurait assurément compliqué les choses sur le plan comptable. Sur le plan mental aussi. Louhans ne s’en serait pas relevé. C’est presqu’une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cslouhanscuiseaux71.site.voila.fr
 
Le coup de coeur 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum non-officiel de Louhans-Cuiseaux  :: LOUHANS-CUISEAUX - l'histoire :: Souvenirs : les matchs qui nous ont marqués et autres trésors concernant Louhans-Cuiseaux-
Sauter vers: