Forum non-officiel, ouvert le mardi 7 juin 2005
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 DI CANIO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philbil
Promotion de Ligue


Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: DI CANIO   Mar 20 Déc - 22:38

la FIFA devrait prendre des sanctions pure et dure à l'encontre de tels gestes sur les terrains de foot.
pour ces gestes à caractère raciste, l'exclusion des terrains à vie devrait être la sanction la plus juste, le foot doit rester un sport et non un lieu de propagation de la haine humaine.

Un match de suspension pour Di Canio

Pour le salut fasciste qu'il a adressé aux supporters de la Lazio lors du match à Livourne, Paolo Di Canio a écopé de la part de la commission disciplinaire de la Ligue italienne d'un match de suspension et d'une amende de 10 000 euros. Le joueur de 37 ans avait déjà dû s'acquitter d'une amende de 10 000 euros en mars dernier pour les mêmes raisons. "C'est une sentence politique, une décision injuste. Mon geste n'a rien à voir avec des idéologies politiques", a commenté le joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philbil
Promotion de Ligue


Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: DI CANIO   Ven 23 Déc - 22:04

Italie: Di Canio fait appel de sa suspension
23/12/2005 - 19:44

L'avocate de Paolo Di Canio, Gabriele Bordoni, a déclaré, vendredi, que l'attaquant de la Lazio de Rome avait fait appel de sa suspension d'un match et de son amende de 10 000 euros infligées par la Fédération italienne de football après son salut fasciste effectué la semaine dernière contre la Juventus de Turin lors de la 16e journée.
Gabriele Bordoni a déclaré que son geste était "fasciste, mais pas raciste" et que l'"on ne peut pas contester le fait qu'il puisse continuer à le faire". Le même salut fasciste de Di Canio fait à Livourne lors de la 15e journée n'a, quant à lui, toujours pas été jugé par le Fédération italienne.
article www.sport.fr

il faut le radier des stades; le problème sera réglé; puourquoi faire des sentiments, ses gens là n'en font pas.
PHILBIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philbil
Promotion de Ligue


Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: DI CANIO   Lun 26 Déc - 20:21

et dire que DI CANIO a eu le prix du fair-play lorsqu'il jouait à WEST HAM (club très populaire, et quartier très métissé de l'est de LONDRES)









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philbil
Promotion de Ligue


Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: DI CANIO   Lun 26 Déc - 20:28

l'interview d'un enseignant de l’histoire contemporaine à l’université d’Urbino : M. Stefano Pivato (Auteur de les Enjeux du sport, collection XXe siècle, Casterman-Giunti) paru sur le site de l'Humanité .

Que signifie, selon vous, ce deuxième salut fasciste lancé par Di Canio, est-ce d’abord un salut « fasciste », ou simplement « romain », comme certains le soutiennent en Italie ?
Stéfano Pivato : C’est d’abord un geste crétin. Un geste qui offense, dans un pays qui a subi des lois raciales, qui a subi la dictature mussolinienne. Mais surtout, plus que « romain », je dirais que c’est un geste purement de la Lazio. Les supporters de ce club sont traditionnellement de droite, et certains d’extrême droite. Les « Svastika », la nostalgie de Mussolini s’affichent volontiers dans certaines parties des tribunes. Tout cet attirail contribue à alimenter un climat de violence, c’est extrêmement grave. Surtout qu’il me semble que cette affaire prend plus de relief à l’étranger qu’en Italie... Il faut bien mesurer que la droite italienne n’est ni la droite allemande, ni la française ou la britannique : elle gouverne actuellement avec des ex-néofascistes. Cette anomalie est gommée dans l’opinion en raison du parcours de l’Alliance nationale, qui depuis dix ans est parvenue à anesthésier le public. L’autre aspect, et je crois que peu de gens l’ont noté, c’est que c’est une infraction à la législation : l’apologie du fascisme est prohibée par la Constitution italienne.

Les réactions politiques en Italie témoignent bien de la politisation assumée du geste de Di Canio...
Stefano Pivato. L’actualité du fascisme est une réalité dans le débat politique du pays, à droite. Ignazio La Russa, le président des députés de l’Alliance nationale, a par exemple réagi en disant « chacun peut saluer comme il l’entend ». Bien sûr que non ! Paolo Di Canio est un personnage public, qui incite à la violence, c’est tout : combien d’Italiens en réalité se reconnaissent dans son attitude ?

Mario Pescante, le ministre des Sports, a plutôt réagi mollement, en estimant qu’il avait retourné le problème dans tous les sens, sans trouver de solution à la violence. L’intrusion de la politique dans les stades est-elle une nouveauté ?
Stefano Pivato. Non, la politisation des supporters en Italie est loin d’être une nouveauté. Les franges des supporters de la Lazio sont plutôt marquées à droite, celles de l’AS Roma (en réalité, les supporters de la Roma habitent souvent les faubourgs), à gauche, tout comme celles de Livourne, comme on a pu le voir lors du match de dimanche dernier, le geste de Di Canio était aussi à l’adresse de ces supporters-là, une forme de provocation de Di Canio qui a désigné Livourne, lors d’une interview à une radio, comme un « fief rouge ». Ce sont des formes d’identification étranges d’ailleurs, si l’on songe que le club finalement le plus populaire en Italie, la Juventus de Turin, est celui des premiers des capitalistes italiens, les Agnelli...

Que peut faire le pouvoir sportif ? Après les insultes visant le joueur noir de Messine, Marc Zoro, la Fédération italienne de football s’est contentée, en guise de protestation, de faire débuter les matchs avec cinq minutes de retard... Là, elle annonce une enquête...
Stefano Pivato. Si le pouvoir sportif déclare publiquement son impuissance, ce qui entre nous est grave, je crois que c’est à la justice ordinaire de réagir. Lorsqu’il y a apologie du fascisme, et c’est le cas, c’est aussi simple que cela : c’est un délit manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philbil
Promotion de Ligue


Nombre de messages : 796
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: DI CANIO   Mer 4 Jan - 22:50

04/01/2006

Foot - ITA : Plus de salut pour Di Canio

Le buteur italien de la Lazio, Paolo Di Canio a annoncé mercredi à une radio romaine qu'il cessera ses saluts fascistes pour le bien de son club. Le mois dernier, le joueur avait écopé d'une amende de 10.000 euros et d'une suspension d'un match pour avoir adressé des gestes peu ambigüs aux supporters romains.

«J'ai eu le temps de réfléchir pendant la trêve de Noël et j'ai décidé de faire passer les intérêts du club avant les miens, a déclaré Paolo Di Canio. Pour le moment j'éviterai les gestes qui pour certains sont des gestes diaboliques» D'abord condamné à une amende de 10.00 euros pour son salut fasciste après la défaite face à Livourne (2-1), le 11 décembre, le capitaine de la Lazio avait récidivé huit jours plus tard face à la Juventus (1-1). Ce nouveau geste lui a valu un match de suspension. Grand admirateur du leader fasciste Benito Mussolini, sur lequel il a écrit un livre, Paolo Di Canio n'a pas totalement renoncé : «Je continuerai ma bataille pour la liberté lors d'occasions plus opportunes», a-t-il ajouté avant de préciser qu'il était prêt à prolonger son contrat avec la Lazio.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DI CANIO   

Revenir en haut Aller en bas
 
DI CANIO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum non-officiel de Louhans-Cuiseaux  :: Foot et détente :: Débats sur le foot-
Sauter vers: